Devenir meilleur à Counter : ce qu’il faut savoir sur l’arsenal !

Voilà maintenant 15 ans que les joueurs du monde entier se déchirent à la Kalash sur les différentes versions de Counter Strike. En 15 ans la meta des armes à bien évolué, et se lancer sérieusement dans la compétition maintenant demande une petite remise à niveau.
Devenir meilleur à Counter : ce qu’il faut savoir sur l’arsenal !

© Steamcommunity.com

Certaines armes sont incontournables, d’autres sont de vastes blagues avant tout utilisées pour troller l’adversaire (et nous n’en parlerons pas ici). Bien sûr connaître les armes ne suffira pas, il faut évidemment comprendre la logique économique derrière chaque choix (qui explique le manque de popularité du P90, notamment), affûter sa précision et ajuster sa sensibilité de souris, connaître ses maps par cœur, bosser sa communication d’équipe, etc. Mais ici, concentrons-nous sur les groupes d’armes et leurs utilités contextuelles.

Les pistolets

Les pistolets

© Steamcommunity.com

Les piou-pious sont des incontournables sur CS GO. Déjà car tout le monde commence avec un modèle gratos, ensuite car il est toujours utile d’en avoir un prêt à tirer quand on arrive à court de munitions sans avoir le temps de recharger en plein combat.

Les terroristes commencent avec un Glock, bien mais pas top. La quantité de munitions ne compense malheureusement pas le manque de patate, et il vous faudra arroser comme un sauvage pour espérer engranger les frags. Le meilleur choix ici est de se procurer le TEC-9, un joujou avec encore plus de munitions mais capable de HS n’importe quelle cible. Redoutable dans le premier round ou en éco. Les CT de leur côté ont la chance de commencer avec le superbe USPS-S ou P2000. Les deux armes peuvent HS aisément, sont précises et ont suffisamment de munitions pour s’en sortir en cas de combats rapprochés. Ce qui permet de dépenser un peu plus dans une armure en début de partie. Maintenant si vous voulez être fancy, ou dépensiers, le Five-Seven est une excellente alternative. Plus de munitions, plus de patate, c’est une arme de choix pour contrer le redoutable TEC-9 des terros.

Et enfin le Deagle, l’arme des bourrins adeptes de précision. Le plus cher, le plus puissant, le plus précis, celui qui demande le plus de maîtrise. Peu de balles, un chargeur réduit, mais entre les mains d’un pro du mulot vous pouvez enchaîner les HS et décimer une équipe entière en équipement complet. Une bête de puissance, qu’il vous faudra apprendre à maîtriser pour ne pas jeter votre argent par les fenêtres.


Les SMG

Les SMG

© Steamcommunity.com

Les SMG sont plus anecdotiques dans CS. Souvent utilisés dans les rounds où l’argent vient à manquer ou pour contrer des stratégies éco en face. Cela dit, les nouveaux joueurs les apprécient pour leur prise en main immédiate « spray’n pray ». Ils sont tous plus ou moins balancés, mais l’UMP-45 reste le plus efficace et versatile. Le P90 est une autre bestiole à lui tout seul. Extrêmement apprécié des nouveaux venus, souvent considéré comme l’arme des noobs par excellence, il est rapide, possède un chargeur quasi infini et est le maître du combat rapproché sans finesse. Mais ne vous y trompez pas, il est cher et chaque kill vous rapportera des clopinettes. A éviter à haut niveau (sauf si vous aimez vous faire insulter).

Les armes lourdes

Les armes lourdes

Non, juste non. Se perdre dans ce menu d’achat ne sert à rien. Armes inutiles ou de troll, elles n’ont comme seul utilité que de se détendre en échauffement.

Les rifles

Voilà le cœur du jeu, les armes qu’il faut connaître par cœur, qui servent en attaque comme en défense, les piliers du jeu. Pour les Terro, l’AK-47 règne en maître. Précise, puissante, efficace à courte ou moyenne portée, elle est vraiment le fusil le plus évident. Si vous pouvez l’acheter avec une veste et un casque, vous êtes bon pour la game. Si vous la voyez au sol, lâchez votre arme et récupérez-la. Des heures de jeu seront nécessaires pour maitriser son recul en full auto, mais ça vaut le coup. Une référence.


Côté CT, vous avez le choix entre la M4A4 et M4A1-s. Les deux sont excellentes, la première possède un plus gros chargeur, mais est moins précise à distance et l’autre est affublée d’un silencieux. Comparables à la kalash en efficacité, le choix dépendra des préférences personnelles, mais ici aussi elles sont incontournables. Dans les deux cas, entraînez-vous obligatoirement sur les trois armes, et n’hésitez jamais avec une autre automatique si vous avez les fonds pour l’acheter. Si vous êtes court en cash, alors la Galil et la Famas sont des alternatives intéressantes, des versions light moins onéreuses, mais qui peuvent vous permettre de tenir un angle sans souci.

Les snipes

Les snipes

Enfin, LE snipe. L’AWP est une icône du jeu, la 4.6 est l’arme la plus redoutable pour une simple raison : elle tue en un coup. Bim, une balle suffit pour venir à bout de n’importe qui, pas besoin de viser la tête. Elle est chère, mais essentielle, chaque team se doit d’avoir au moins un ou deux snipers qui la trimballent. Son zoom la rend incontournable pour garder les zones à découvert, les longs couloirs ou n’importe quel point d’embuscade longue distance. Elle requiert énormément de maîtrise car vous n’avez souvent qu’une seule chance pour tuer avant de vous faire rusher, mais les meilleurs n’ont pas besoin de plus.

Sa petite sœur, la SSG 08 est pas mal pour s’entraîner, mais seuls les HS permettent de tuer d’un coup. Une gageure pour une bolt-action, préférez-lui toujours l’AWP.

Les grenades

Les grenades

© Steamcommunity.com

Elles sont les accessoires indispensables pour se rendre maîtres d’une map.

Les frags bien sûr, qui permettent d’achever un ennemi retranché, d’affaiblir un rush ou même de couvrir ses traces semble évidente. Mais les flash sont peut-être même plus indispensables, elles permettent de passer un coin ou d’entrer sur le bomb site, elles amorcent les attaquent et couvrent les retraites. Les smokes, finalement, sont essentielles en équipe pour bloquer le champ de vision, forcer l’ennemi vers une direction choisie, se protéger des snipers, se cacher sur le bomb site. Et enfin les molotovs permettent simplement de protéger des couloirs entiers, en associations avec des smokes. Bref, ayez toujours quelque chose à jeter à la tronche de l’ennemi en fonction de la situation ! Dans tous les cas, apprenez à gérer leurs rebonds, et leur distance de lancement, ce qui fera la différence entre une attaque réussie et un compagnon aveugle, furax, mort,… ou les trois.

Top