Camargo explique comment il pouvait encore opter pour le Lierse après son accord avec Rebecq

L’annonce que Andrei Camargo venait de se lier au Lierse SK en a surpris plus d’un cette semaine. L'ancien latéral droit de Tubize a signé un contrat au Lisp, quelques semaines seulement après avoir donné son accord à Rebecq en Division 2 amateurs.

« Après avoir donné mon accord et signé mon affiliation à Rebecq, mon ancien agent m’a contacté pour me parler de l’intérêt d’un club de D1B, ce que j’ai refusé », a déclaré Camargo à La Dernière Heure. « Et puis j’ai été approché par le Lierse personnellement.

» Et cette approche avait apparemment plus d'effet sur le Brésilien. « La direction m’a appelé pour me dire qu’elle avait besoin de moi, le coach m’a confié qu’il avait le choix entre trois joueurs et que j’étais son choix numéro 1. Le Lierse est un grand club et c’est le genre d’opportunité qui ne refuse pas. »

Avec des pieds de plomb

Camargo a donc dû parjurer avec des pieds de plomb les personnes qui l'avaient sorti du l’impasse de Tubize. « Je me suis retrouvé dans une situation délicate par rapport à Rebecq. J’ai discuté avec le Président entre quatre yeux, il m’a dit qu’il était déçu mais qu’il comprenait mon choix. Il ne m’a pas retenu et a compris que je ne pouvais pas laisser passer le train. On ne sait jamais. J’ai déjà proposé mes services au Président. S’il a besoin de moi, je ferai tout pour l’aider à faire grandir le club. »

News

Top